Évolution du sommeil en fonction de l’âge de l’enfant

sommeil bébé

Le sommeil est essentiel pour les tout-petits et les grands. Si les bébés dorment bien, ils pourront grandir mieux et s’épanouir. Leurs capacités intellectuelles se développeront mieux. Dès fois, il arrive que les enfants ne s’endorment pas d’un profond sommeil. Comprendre l’évolution de leur sommeil peut vous aider à résoudre le problème de sommeil de vos enfants. Alors, comment évolue le sommeil de l’enfant en fonction de son âge ?

Évolution du sommeil selon l’âge de l’enfant

Dès l’âge de 0 à 3 mois, le train du sommeil bébé se construit par une locomotive pour l’endormissement et deux wagons pour le sommeil paradoxal et le sommeil calme. Le nourrisson a besoin de 14 à 17 heures de sommeil par 24 heures. Le cycle du sommeil dure 50 minutes. Pendant la phase de sommeil agité, le nouveau-né agite son corps, sa respiration est saccadée et il présente des mouvements oculaires discontinus. Des fois, il arrive à ouvrir brièvement ses yeux. Les différentes émotions se trouvent sur son visage : la joie, la tristesse, la colère, la peur, le dégoût. Pendant cette phase de sommeil agité, le cerveau du nouveau-né enregistre toutes les informations qu’il a recueillies pendant la période d’éveil. Pendant la deuxième phase, le corps du nourrisson est au repos. C’est la phase du développement de son corps. De 3 à 9 mois, le train de sommeil bébé est composé de la locomotive pour l’endormissement et de trois wagons : le sommeil paradoxal, le sommeil lent léger et le sommeil lent profond. À cet âge, le bébé a besoin de 12 à 15 heures de repos par 24 heures. La phase du sommeil calme du bébé se divise en deux phases : la phase du sommeil lent léger et la phase du sommeil lent profond. Le sommeil agité se trouve au début du cycle. Le cycle complet dure 70 minutes environ. Le nourrisson fait trois siestes : le matin, au début d’après-midi et à la fin de la journée.

De 9 mois à 3 ans, le train du sommeil bébé est suivi de trois wagons : sommeil lent profond, sommeil lent léger, sommeil paradoxal. À cet âge, il a besoin de 11 à 14 heures de sommeil par 24 heures. Le cycle de sommeil paradoxal se place en fin de cycle. Il ne fait qu’une seule sieste au début d’après-midi. À partir de 3 ans, le train du sommeil bébé est suivi de quatre wagons : sommeil lent léger, sommeil lent profond, sommeil très profond, sommeil paradoxal. À cet âge, l’enfant a besoin de 10 à 13 heures de repos par 24 heures. Son cycle dure de 1 h 30 à 2 h. L’enfant ne fait plus de sieste. Le train du sommeil bébé est suivi de wagons dont le nombre varie selon son âge.

Le sommeil de l’adolescent

Le train de sommeil de l’adolescent comprend l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond, le sommeil paradoxal. Vers l’âge de l’adolescence, l’enfant a encore besoin de sommeil important de neuf heures. À partir de 17 ou 18 ans, la durée de sommeil passe de 7 h 30 ou 8 heures comme les adultes.

Néanmoins, plusieurs facteurs peuvent varier ces heures de sommeil : le stress, l’activité physique, les cours. À cet âge, l’adolescent ne connait pas encore d’insomnie. Seulement, le sommeil est perturbé par certaines angoisses. Aussi, les parents doivent surveiller leur enfant quant à l’utilisation du téléphone, de l’ordinateur, de la télévision. Le manque de sommeil ne favorise pas leur réussite scolaire, compromet leur santé.

Comment faciliter le sommeil de bébé

Voici quelques conseils pour aider votre bébé à bien dormir facilement. Au fur et à mesure que vos enfants grandissent, ils arrêtent de se reposer le jour. Si vous détectez des signes de fatigue chez vos enfants, encouragez-les à faire de la sieste. Faire la sieste évite la fatigue. Laissez votre bébé se rendormir seul. Si votre enfant pleure, ne vous précipitez pas pour le consoler ou lui donner du biberon. Attendez quelques minutes pour voir s’il arrive à s’endormir tout seul.

Imposer un rituel du coucher pour privilégier le sommeil. En instaurant un rituel de sieste et de coucher, leurs cerveaux s’habituent à s’endormir à l’heure. Si vous constatez que vos enfants ont des difficultés à s’endormir, consultez une spécialiste en sommeil. La personne de référence est capable de vous conseiller pour améliorer le sommeil de vos enfants.

Baume à lèvres : comment bien le choisir ?
Garder une bonne santé en choisissant ses vitamines